Fin d’année á Carthagène

Last updated on January 23rd, 2021 at 08:05 pm

Cher lecteur:

Je m’appelle Frank et j’ai une agence de voyage basée à Bogotá, en Colombie. Amusez-vous bien à lire!

Fin d’année á Carthagène

La perle des Caraïbes fête le nouvel an

J’admets qu’un des bénéfices secondaires de mon travail est les voyages que je peux me permettre de planifier personnellement. J’avais souvent entendu dire à mes amis et connaissances que le réveillon du Nouvel an à Carthagène est une expérience mémorable. Comme toujours, ce ne seraient pas des vacances en Colombie, mais cette fois j’ai décidé que j’allais me détendre un peu.

Carthagène est chaude fin décembre, comme toujours, mais cette fois la chaleur suffocante diminue la nuit par rapport à mes visites antérieures. Et, bien que la ville accueille beaucoup de visiteurs, on n’a pas la sensation de trop-plein. Les lumières de Noël irradient, la nuit, une atmosphère magique.

J’arrive le 30 décembre et profite du reste de la journée pour rencontrer quelques vieilles connaissances, car il faut cultiver les relations. Ale, jeune vénézuélienne que je connais depuis peu, me raconte plusieurs choses intéressantes. Son visa est périmé, et elle vit pour le moment en Colombie de manière illégale. Toutefois, cela n’emporte aucune conséquence, car apparemment la plupart des Vénézuéliens en Colombie n’ont pas les papiers en règle. Tout cela, à cause de la crise du pays voisin et aussi d’une indifférence collective. Comme mon amie parle anglais, elle est souvent engagée comme guide touristique. Des guides touristiques qui dominent une seconde langue sont rares dans la Carthagène touristique, à l’aube de 2018.

Le 31 décembre, je visite un club sur la plage de Tierra Bomba, l’une des îles proches de la ville. Blue Apple est à 30 minutes de bateau. C’est une bonne alternative pour échapper à la chaleur de la ville pendant la journée. Plusieurs chaises et transatlantiques de plage sont dans et autour de la propriété, de sorte que la piscine se trouve au centre. La plage, toutefois, ne mérite pas ce nom, car il y a tout juste un peu de sable. L’annonce de ma visite au club et à l’organisation a été quelque chose de pénible. J’ai pu en déduire qu’ils ne disposent pas d’une structure administrative sur place. J’ai sollicité par trois fois une réunion avec la directrice, sans le moindre résultat. Toutefois, après avoir réglé la note et juste avant mon départ, elle a l’idée de parler avec moi et de m’expliquer les infrastructures. Les jeunes autochtones chargés du service sont, dans ces circonstances, incroyablement professionnels, et rien ne manque aux clients. Personnellement, je ne suis pas impressionné par la nourriture, bien qu’elle soit vantée sur Internet.

Maintenant, place à la fête du nouvel an ! Dans le centre historique, ont été placées des tables et des estrades pour la présentation d’orchestres. La veille du nouvel an à Carthagène est un énorme festival à l’air libre. Le code vestimentaire est en général régi par le blanc. Je ne recommande pas d’aller dîner spontanément, car tous les restaurants sont réservés.

À minuit, la foule se presse dans la ville fortifiée et face à l’entrée principale de la ville. On donne des feux d’artifice, des toasts et des baisers. Pourtant, celui qui s’attend à des feux d’artifice comme à Sidney va être déçu. Si j’en crois ma montre, le spectacle a duré 8 minutes, après quoi, les fusées traversent sporadiquement le ciel en sifflant. Quiconque aurait suffisamment d’énergie et serait d’humeur festive, peut danser jusqu’au matin. Les Colombiens sont des fêtards!

Le premier janvier, je visite un autre club de plage. Le Fenix se trouve sur la même île, mais côté face à Carthagène. Pour cause d’information obsolète, je me présente au mauvais port et, malgré mes appels, le bateau ne m’a pas attendu. Quand le responsable me dit que je dois attendre une heure le bateau suivant, je me fâche et observe, à ma surprise, que nous sommes deux à faire la traversée. Le Fenix est pour moi le club de plage rêvé. Il est spacieux, a une plage généreuse et peut recevoir jusqu’à 200 personnes. Même avec cette quantité, il ne donne pas l’impression d’être plein. En plus, on peut admirer Carthagène au loin. Les propriétaires (de jeunes Colombiens) sont sur place, et j’ai avec eux une conversation animée.

La dernière matinée à Carthagène, je veux me gâter un peu, satisfait du travail accompli. Je me rends donc au café Mila Vargas. Le local est grand, aménagé à la perfection, et mes attentes sont à la mesure. Le service est, toutefois, assez décadent. Les serveurs ont des têtes de jeu de massacre et parlent très peu, la commande dure une éternité et la nourriture n’a pas de goût. Triste pour un local aussi beau. Plein d’ardeur pour conclure mon voyage en beauté, je me dirige vers l’Epoca Expresso Bar. Ce café est sans aucun doute un des meilleurs de la ville et le personnel y est bien entraîné.

Quatre jours de fin d’année à Carthagène et mes expectatives sont plus que remplies. Je peux recommander chaudement cette heureuse expérience lors de votre séjour en Colombie.

Plus d’informations sur les sites et activités de Carthagène, vous trouverez dans notre information touristique de Carthagène. Comme nous sommes spécialisés dans les voyages sur mesure en Colombie, nous serons ravis d’organiser également votre voyage. Et si vous êtes intéressé à jouer au golf à Carthagène ou ailleurs en Colombie, nous sommes également spécialisés dans les voyages de golf en Colombie.

Cher lecteur

Avez-vous aimé notre contenu? Nous vous invitons à le partager et à diffuser le message que la Colombie est l’un des plus beaux pays du monde.

Leave a Reply