7 Destinations Hors Du Commun en Colombie Pour Les Voyageurs Aventureux

Local guy standing in Cerro Guacamaya

Cher Lecteur/Chère lectrice
Je m’appelle Frank et je dirige une agence de voyages basée à Bogotá, en Colombie. ¡Amusez-vous en lisant!

Si vous êtes de passage en Colombie et que vous voulez vivre une expérience unique, calme et loin de la foule avec de nombreux touristes, ce guide est parfait pour vous. Aventure, tranquillité, paysages magnifiques et beaucoup de mer.

Pourquoi y a-t-il des endroits aussi isolés en Colombie?

La Colombie est un pays qui, au fil des ans, a présenté différents conflits internes de nature sociale et politique, cela a généré que géographiquement de nombreuses municipalités sont isolées et peu visibles sur la carte. Ce sont des territoires où la violence, depuis des années, s’est emparée de leurs habitants et où la peur est devenue un scénario quotidien.

La guerre en Colombie a joué un rôle de premier plan pendant près de 50 ans dans laquelle les forces militaires, les paramilitaires et les guérilleros se sont constamment affrontés. Parmi les territoires les plus touchés par la violence figurent Antioquia, Cauca et Valle del Cauca, Los Santanderes, Caquetá, Nariño, Putumayo, Nariño, entre autres départements éloignés du centre du pays. Là, la guerre était vécue presque quotidiennement, les exécutions, les déplacés par la violence et les kidnappés étaient le pain quotidien.

Dans les grandes villes, cette guerre n’a pas été vécue de près, cependant, il y a plus de 25 ans, c’était une situation difficile de pouvoir quitter la ville par voie terrestre vers d’autres endroits du pays, car à de nombreuses reprises au milieu de la route, il y avait un recrutement forcé de civils qui voyageaient dans leur voiture, bus ou camionnette.

Aujourd’hui, dans nombre de ces municipalités isolées, l’éducation, la santé et l’économie sont fragiles et il a fallu attendre 2019, à la suite de l’accord de paix signé en 2016, pour que ces lieux puissent être visités. Dans beaucoup de ces endroits, les voyages communautaires peuvent déjà être effectués en toute sécurité.

Il est important de mentionner qu’en raison du non-respect de certaines mesures du traité de paix dans le pays ces dernières années, certains dissidents des groupes armés sont revenus. Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas quitter les villes et visiter ces destinations émergentes, car il y a eu des progrès en matière de sécurité sur le territoire colombien.

Après le traité de paix, ces municipalités continuent d’être marginalisées en raison du manque de budget et de reconnaissance nationale. C’est la raison pour laquelle il n’y a pas de routes terrestres pour arriver et qu’elles ne sont accessibles que par voie aérienne ou maritime.

Qu’est-ce qu’un endroit hors-commun en Colombie?

La Colombie possède de nombreux endroits insolites ou extraordinaires pour leurs paysages intangibles et qui offrent une alternative au tourisme d’expérience.

Beaucoup de ces destinations sont inexplorées par la plupart des touristes, ce qui signifie que vous aurez l ópportunité de découvrir des paysages, des communautés, des vêtements et de la gastronomie que vous n’avez jamais vus ou expérimentés auparavant. Et l’une des choses qui pourraient vous fasciner le plus, c’est qu’il n’y aura pas de la foule.

Recommandations:

  •  Portez avec vous des piles rechargeables pour vos appareils électroniques, car beaucoup de ces endroits n’ont pas d’électricité ou sera disponible seulement quelques heures de la journée.
  • Porter de l’argent en espèces, car dans ces destinations, il n’y a presque pas de guichets automatiques.
  •  Des vêtements légers font la différence, peu de bagages pour que vous puissiez vous promener sans trop de poids.
  • Nous vous recommandons de porter des bottes de marais car la plupart des routes sont faites de gredal et ce type de chaussures vous fera vous sentir très à l’aise. Cela dépend de la destination que vous allez
  •  Faites-vous vacciner contre la fièvre jaune avant votre voyage, ce sont des destinations tropicales.

7 destinations insolites en Colombie

Nous avons décidé de vous faire un petit guide avec des destinations étonnantes, hors du commun et un peu isolées des grandes villes, où le nombre d’habitants ne dépasse pas les 9.000 personnes, les paysages semblent tirés d’histoires ou d’images Google et la nourriture vous laissera envie de revenir à la réalité.

Nuquí, Chocó

Beach at Nuquí Colombia

 C’est une municipalité de Colombie située à l’extrémité ouest du Pacifique et est reconnue comme l’une des zones les plus riches en biodiversité au monde. Faisant partie du département du Chocó, il est situé à 184 kilomètres de Quibdó, la capitale.

Son économie est basée sur l’écotourisme, la pêche et l’agriculture, c’est un producteur de fruits exotiques tels que Chontaduro et Borojó. Certainement, vous ne pouvez pas quitter ce paradis sans essayer ces deux merveilles gastronomiques. Certaines des traditions les plus reconnues sont leur médecine ancestrale à base de plantes et la pratique traditionnelle des sages-femmes.

Comment se rendre à Nuquí?

Ci-dessous vous trouverez les deux voies d’accès à Nuquí:

Voie Aérienne: Vous pouvez accéder depuis les villes de Bogotá, Medellín, Pereira et Quibdó.

Les billets en basse saison ont une valeur approximative de COP $230,000 (environ USD $65 ) et en haute saison, environ COP $850,000 (environ USD $237).

Le vol dure environ 1 heure 45 minutes depuis les principales villes et si vous partez depuis Quibdó, ça vous prendra environ 15 minutes. Tous les vols arrivent à l’aéroport Reyes Murillo Nuqui, il est atteint par de petits avions depuis l’air, vous pouvez profiter de la jungle épaisse qui abrite la région.

Voie Maritime: Pour la traversée maritime, vous devez atteindre la ville de Buenaventura et vous y prendrez un petit bateau à passagers qui prend environ 18 ou 24 heures pour atteindre Nuquí, selon la marée, ou vous avez également l’option des hors-bord qui vous emmènent en 8 heures.

Le coût de ces bateaux est d’environ COP $120,000 par personne (environ USD $34) et les hors-bord est de COP $200,000 par personne (environ USD $56).

Si vous voulez quitter Bahía Solano, il ne vous faudra que 2 heures pour vous rendre à Nuquí et le prix du hors-bord est de COP $350.000  (environ USD $98).

Activités et sites touristiques à Nuquí

Observation des baleines
Cette activité est possible pendant la saison de juillet à novembre, lorsque les baleines s’échappent du froid Antarctique à la recherche de la chaleur de la mer du Pacifique. Vous pouvez acheter des forfaits locaux en bateau qui vous emmèneront voir ce spectacle naturel.

Randonnées à la cascade des trois chutes de Nuquí
Cette promenade vous emmène dans la magnifique jungle primaire et secondaire où vous pouvez voir la faune et la flore exotiques, ce sont des formations naturelles d’eau douce. Pour accéder à ce paradis, vous devrez faire une visite locale.

Plage Guachalito
C’est la plus belle plage de Nuquí, car sa mer est turquoise et bleu foncé et est entourée de palmiers, c’est la carte postale parfaite.

Plongée
Cette zone de la mer du Pacifique est parfaite pour ce sport, car ses eaux cristallines le permettent. Sur la visite, vous pouvez voir des coraux, des tortues, des étoiles et d’autres espèces.

Il est important de préciser que pour que vous puissiez plonger dans cette zone, vous devez avoir la certification PADI, car les courants du Pacifique sont un peu forts et ne sont pas idéaux pour les amateurs.

Surf
On dit que Chocó a les meilleures vagues de Colombie pour pratiquer ce sport, plus exactement sur les plages de Nuquí ce sport est admiré par les touristes. Les plus belles plages sont Pico de Loro et Juan Tornillo. Un avantage est que c’est un environnement presque privé.

Il convient de préciser que désormais, il n’est disponible que pour les surfeurs professionnels, il n’y a pas de cours pour les voyageurs qui souhaitent l’apprendre.

Kayak
Nuquí, en plus d’avoir de la mer, il a aussi des rivières dans lesquelles vous pouvez pratiquer ce sport d’aventure.

La pêche sportive
La variété de la diversité marine dans cette région du pays est impressionnante. Donc, si vous aimez la pêche, nous recommandons la saison entre mai et juin, car c’est la saison du déplacement des poissons à la recherche d’eaux plus chaudes, donc il y a plus d’espèces.

Où séjourner à Nuquí

El Cantil Eco Lodge
Cet hôtel vous offre une expérience unique entourée de beauté naturelle, où vous serez immergé dans une jungle tropicale en face de la mer. C’est un hôtel respectueux de la planète et durable.

Il dispose de 7 cabines et sa devise est d’avoir un mode de vie sain et amical avec l’environnement.

Recommandations:

  • Portez assez d’argent, car il n’y a pas de guichets automatiques.
  • Nuquí est un paradis humide, alors portez des vêtements confortables et des vêtements imperméables.
  • Utilisez un répulsif fait maison ou naturel, car celui que vous achetez normalement en pharmacie apporte de nombreux produits chimiques qui génèrent de la pollution dans les plantes et la mer.
  • Portez un bagage léger. Les avions qui atterrissent à Nuquí sont petits, ils ne permettent donc pas de transporter beaucoup de bagages. Et si vous allez en bateau, cela vous mettra mal à l’aise avec un gros bagage.
  • Pour faire tout type de visite, vous devez être avec un guide local autorisé.
  • Il est requis d´être vacciné 15 ou 20 jours à l’avance contre la fièvre jaune, le tétanos et la grippe.
  • N’utilisez pas de plastique à usage unique et si vous le faites, jetez-le dans les boîtes correspondantes.

 Bahía Solano, Chocó

Drone shot of Bahía Solano

C’est une municipalité de Colombie située dans le département de Chocó sur la côte nord du Pacifique , à 5 mètres au-dessus du niveau de la mer. Ses principales sources d’économie sont l’écotourisme, la pêche sportive et artisanale, l’élevage à petite échelle et l’agriculture.

Bahía Solano est un trésor naturel qui abrite un climat tropical humide. Il a un tortugario unique où l’espèce est protégée pendant la saison des amours pour pouvoir la libérer sans aucun obstacle à la mer.

Il est reconnu par les festivités de San Antonio de Padua à partir du 14 février, qui sont une célébration culturelle pieuse où des offrandes sont faites, différentes promenades à travers la ville et le Tamunangue est exécuté, une danse traditionnelle de la culture.

Comment se rendre à Bahía Solano

Pour arriver à cet endroit magnifique, vous avez deux alternatives, trouvez-les ci-dessous.

Voie Aérienne: Vous pouvez prendre un vol depuis les villes de Bogotá, Medellín, Pereira et Quibdó. Les billets ont une valeur approximative de COP $200.000 (environ USD $56 ). Les vols vers Bahía Solano sont rares, il n’y en a pas tous les jours, vous devez donc très bien planifier votre voyage.

Voie Maritime: Pour atteindre ce paradis tropical par la mer, vous devez atteindre le port de Buenaventura. De là, vous avez deux options: un bateau qui dure environ 24 heures et a un coût de COP $150.000 (environ USD $52). L’autre option que vous avez est de prendre un hors-bord, cela dure environ 6 ou 8 heures sur le chemin selon la façon dont la mer est, et a un coût de COP $200.000 (environ USD $56 ).

Il y a une connexion qui peut vous intéresser, elle part une fois par semaine de Nuquí à Bahía Solano, d’après mon expérience, je vous recommande de le faire par le parc utría mais au lieu d’entrer dans le parc, vous attendez que le bateau passe. Cette expérience peut être un peu risquée car il n’y a plus de bateaux pendant cette journée dans la direction opposée.

Activités ou sites touristiques à Bahía Solano

Écotourisme sur le sentier La loma de la virgen
C’est un court trajet qui dure 20 minutes et est de type ascendant. Le long du chemin, vous trouverez des chaises en bois, où vous pourrez vous reposer et lorsque vous atteignez le sommet, vous pourrez avoir un spectacle visuel de la magnifique baie.

Cascade de chocolat
Avec une hauteur approximative de 7 mètres, 3 mètres de profondeur et son eau douce au milieu de la jungle, il vous donnera l’impression d’être dans un film. Engagez un guide local pour vous emmener dans cette majesté car, si vous le faites seul, vous pouvez vous perdre dans la jungle, car il n’y a pas de chemin visible pour y arriver.

Observation des baleines
Dans les mois de juillet et novembre, ces mois sont l’accouplement pour les mammifères qui cherchent à se reproduire dans les eaux chaudes du Pacifique. Visitez la page de Sula pour plus d´informations.

Observation des tortues
L’un des plus convoités par les touristes sont les mois de septembre à janvier, où vous pouvez apprécier le magnifique art de voir une tortue naître et ramper vers la mer. Il est essentiel de prendre soin de cet écosystème afin que les générations futures de tortues puissent s’accoupler et maintenir leur espèce en vie.

Plage Huína
C’est l’une des plus belles plages, puisque vous pouvez faire de la plongée sous-marine grâce à ses eaux cristallines et la quantité de poissons colorés que vous pourrez observer. Playa Huína est à 25 minutes en bateau et le coût est de COP $20.000 (environ USD $6)

Plage Mecana
Mecana est une belle plage et couverte de grands palmiers, elle n’est pas très fréquentée par les touristes donc elle est plutôt très calme et seule. Il abrite également une rivière d’eau douce.

Parc Naturel National Utría
C’est un parc plein de magie où les baleines donnent naissance à leurs baleiniers, la mer dans cette partie est très calme et avec des vagues calmes.

Certains mois de l’année, le parc ouvre ses portes pour que vous puissiez y séjourner. Désormais, il est fermé dans cette modalité, mais il est toujours ouvert au public pour la visite à certains moments durant la journée. Visitez le site officiel pour plus d´information.

Où séjourner à Bahía Solano

El Almejal
Cet hôtel se compose de 10 cabanes en bois, d’une piscine naturelle et d’une cascade. L’hôtel est parfait pour passer un séjour calme et détendu, je le recommande si vous cherchez un séjour hors de l’ordinaire et sans foule.

Recommandations:

  • Engagez un guide local qui peut vous emmener sur les plages préservées de la zone nord.
  • N’utilisez pas de crème solaire ou de répulsifs chimiques, cela affecte l’écosystème, mieux vaut utiliser un produit naturel fait maison.
  •  Dans les saisons d’accouplement des animaux, il ne faut pas faire de bruits forts qui affectent l’environnement naturel de l’écosystème, une fois que vous arrivez au parc, le guide vous fournira ces informations et vous saurez exactement quelle espèce est en saison de reproduction.
  •  Soyez prudent lorsque vous entrez dans des zones protégées, regardez attentivement les panneaux, ou vous risquez d’avoir des ennuis avec le gouvernement.
  •  Portez peu de bagages, car les avions sont petits et ne permettent qu’une charge minimale.
  • Portez des vêtements amples et de préférence des manches longues.
  •  Vous devriez vous faire vacciner contre la fièvre jaune, le tétanos et la grippe.

Timbiquí, Cauca

C’est une municipalité de Colombie située dans le département de Cauca sur la côte Pacifique. Ses principales sources économiques sont la pêche, l’agriculture, la chasse, l’exploitation minière et le bois. Timbiquí est entouré par de nombreuses rivières parmi lesquelles le Timbiquí, le Saija et le Bubuey se distinguent.

C’est une municipalité qui a été frappée par la violence et qui se remet actuellement de la situation qu’elle a connue, ce qui en fait également l’une des municipalités les plus pauvres de Colombie. La plupart de sa population est d’ascendance africaine. En ce qui concerne les infrastructures, il n’y a pas beaucoup de routes d’accès et la plupart de leurs maisons sont en bois sur l’eau.

Timbiquí est la réponse si vous recherchez la tradition, la culture et beaucoup de musique, cela a été son héritage à travers le temps et l’histoire.

Comment se rendre à Timbiquí

La seule façon de connaître Timbiquí est par avion.

Voie Aérienne: Pour y arriver, vous pouvez partir des villes telles que Bogotá et Medellín, cependant, il convient de préciser que vous devez faire une escale à Cali et de là, le petit avion décollera, celui qui vous mènera à Timbiquí en 45 minutes. Ce voyage a un coût de COP $200.000 (environ USD $56).

Activités ou sites touristiques à Timbiquí

Timbiquí n’est pas un lieu de tourisme commun mais communautaire.

  • Sa nourriture typique et ses boissons exotiques en font un endroit magnifique.
  •  Il a de la musique en direct la plupart du temps, la plupart racontent leurs expériences quotidiennes ou ce qu’ils ont vécu pendant la guerre à travers des chansons, c’est un plaisir d’entendre autant d’histoires au rythme du marimba. Certains de ses rythmes indigènes sont currulao et bunde. Son plus grand représentant au niveau national est le Grupo Herencia de Timbiquí.
  • Ils ont une trajectoire historique de la violence que la municipalité a vécue.
  • Visite de l’église de Santa Barbara.

Recommandation​s:

  • Portez des bagages légers, car l’avion est petit et ne vous permet de transporter qu’un poids défini.
  • Portez des bottes de marais, elles feront la différence.
  • Transportez des piles rechargeables. Bien que la municipalité ait de l’électricité, elle est parfois quelque peu instable.
  • Vous ne pouvez pas quitter Timbiquí sans avoir essayé le “fait des enfants”, une boisson typique.

Guapi, Cauca

Guapi est une municipalité qui fait partie du département de Cauca, il se trouve sur la côte du Pacifique Colombien et possède de magnifiques plages.

Il est connu comme l’endroit où le ciel se mêle à la mer, il est caractérisé par la végétation abondante et en étant situé sur une baie dans un point intermédiaire de Buenaventura et Tumaco. L’un de ses plus exotiques fruits est le Naidí qui est donné dans un palmier, vous devez l’essayer.

Ce village est déclaré patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. L’une de ses représentations culturelles est le festival Naidí, qui a lieu du 26 au 29 décembre.

Ses sources économiques sont réparties dans la pêche artisanale, l’agriculture et l’exploitation minière, plus récemment, le tourisme. Sa principale attraction touristique est l’île Gorgona qui est située à 35 km en bateau.

C’est l’un des scénarios de plus grande affluence dans le Cauca pour les touristes en raison de l’île de Gorgona, car cela a fait que la communauté bénéficie économiquement de ce processus qui pour eux est nouveau. Les habitants de Guapi luttent pour maintenir le tourisme en vie, suivre des cours et des formations, pour fournir un meilleur service touristique.

Comment se rendre à Guapi

Guapi n’est accessible qu’en avion ou en bateau.

Voie Aérienne: Il y a des vols dans les villes de Bogotá, Cali et Popayán. Les billets coûtent environ COP $200.000 (environ USD $56) de Cali, cependant, le prix varie de villes plus éloignées telles que Bogotá.

Voie Maritime: Pour y arriver, vous devez vous retrouver dans le port de Buenaventura et prendre un bateau à passagers, il vous faudra environ 12 heures sur le bateau pour y arriver, le trajet a un prix de COP $150.000 (environ USD $42).

Activités ou sites touristiques à Guapi

  • Écoutez les “cantadoras” qui récitent au rythme de la musique du Pacifique et sont les principaux gardiens du patrimoine africain.
  • Visitez l’île Gorgona, son attraction principale, car c’est un centre consacré à l’écotourisme et où vous pourrez observer les oiseaux, les animaux et les baleines. Là, vous pouvez également visiter l’ancienne prison de Gorgona dont il ne reste plus que des ruines. Vous pouvez en savoir plus sur Gorgona dans notre blog sur les îles de Colombie.
  • Voir l’îlot de Gorgillo, où il y aura des oiseaux de nombreuses espèces et vous pouvez faire de la photographie.
  •  Faites de l´observation des baleines.

Où séjourner à Guapi

Hotel Los Delfines
Cet hôtel du centre de Guapi dispose de 22 chambres, toutes équipées de la climatisation.

Recommandations:

  • Apportez des bagages légers, cela facilitera votre voyage.
  • Apportez de l’argent, vous ne trouverez pas de guichets automatiques.
  • Les vêtements légers et amples seront votre meilleur choix.
  • Chaque fois que vous voulez faire une visite, embauchez un guide local, cela ne peut que vous causer une perte.
  • Porter des bottes de marais est la meilleure chose que vous puissiez faire.
  • N’oubliez pas de vous faire vacciner de la fièvre jaune et le tétanos.

Mitú, Vaupés

Amazon Jungle

Elle est la capitale du département de Vaupés et est située dans la partie sud-est de la Colombie à la frontière avec le Brésil.

C’est une municipalité où les groupes ethniques autochtones prédominent et sa source économique est la pêche pour les espèces rares et l’agriculture des fruits sauvages. La majeure partie du territoire est déclarée réserve forestière de l’Amazonie.

L’une des choses les plus fascinantes à propos de Mitú est qu’elle a été très bien conservée et que ses routes de pierre portent avec elles les marches des colonnes, des métis et des indigènes. Chaque fois que vous marchez dans les rues de Mitú, vous verrez comment la modernité, l’architecture indigène et coloniale coexistent en un seul endroit.

Comment se rendre à Mitú

Pour se rendre à Mitú, il y a deux options, soit par mer ou l´air. Nous ne recommandons que la voie aérienne, car la voie maritime est très dangereuse et nécessite plusieurs transferts, car les courants de l’eau sont très agressifs et peuvent se terminer par des catastrophes.

Voie Aérienne: Les vols vers cette région du pays partent de la ville de Villavicencio et coûtent environ COP $290.000 (environ USD $84 ). Le trajet dure 1h et 30 minutes.

Activités ou sites touristiques à Guapi

El Malecón
C’est une promenade de mille mètres le long des rives de la rivière Vaupés et dans cette visite, vous pouvez traverser les places ethniques et les kiosques des peuples autochtones qui habitent Mitú.

Observation des oiseaux
Mitú compte plus de 500 espèces classées et dont la plupart ont des couleurs saisissantes.

Gastronomie aux fruits exotiques
Vous devriez essayer la nourriture merveilleuse que Mitú vous propose, est un peu hors de l’ordinaire, mais vous allez l’adorer.

Visite de la communauté Mutuseño Urania
Mutuseño Urania est situé à 5 km de la ville et là, vous pouvez connaître la magnifique colline Odocabeba, qui est le point de vue à 200 mètres d’altitude d’où vous pouvez voir l’ampleur de la jungle amazonienne.

Visitez la colline Guacamayas
Pour arriver à cette colline, vous devez être en compagnie de guides locaux, car vous entrerez dans une forêt vierge et très épaisse.

Caño sangre
C’est un miroir d’eau naturel couleur terre cuite et devient cette nuance grâce à la végétation.

Recommandation d´hébergement :

Pousada touristique Quenari Wii
Cet hôtel est l’un des meilleurs de Mitú. Il a une atmosphère très indigène et chaleureuse, vous offre un service 24 heures, sert le petit déjeuner typique de la région et est l’un des favoris pour les voyageurs.

Recommandations:

  • Porter des bottes de marais est presque une exigence.
  • Portez des vêtements amples à manches longues
  • Portez des bagages légers.
  • Portez avec de l’argent, car il n’y a pas de guichets automatiques.
  • Faites-vous vacciner contre la fièvre jaune.

Capurganá, Chocó

C’est une municipalité qui fait partie de Acandí et est située près de la frontière avec le Panama dans le Golfe d’Urabá. Il appartient au département de Chocó.

Sa principale source d’économie est le tourisme communautaire et la pêche, en outre, certains indigènes cultivent leur propre nourriture. La mer dans cette région du pays est chaude et turquoise.

Il est connu pour ses baies calmes entourées d’une forêt tropicale très verte. Il convient de mentionner qu’il est protégé 24 heures par jour, par la marine colombienne.

L’un des épisodes les plus tristes que Capurganá vit chaque jour sont les migrants qui y arrivent pour passer au Panama. Beaucoup d’entre eux sont perdus dans les jungles ou ont recours à des transports illégaux et naufragés en pleine mer et meurent dans la tentative de réaliser ce rêve.

Comment se rendre à Capurganá

Pour visiter ce petit village, vous devez arriver par avion depuis la Colombie et par mer des villes voisines ou du Panama.

Voie Aérienne: Les vols partent de la ville de Medellín et seulement le lundi et le vendredi, le trajet dure 2 heures et ses tarifs sont d’environ COP $200.000 (environ USD $56 ) par trajet.

Voie Maritime: Ces bateaux partent de Puerto Obaldía et le trajet dure 45 minutes et a un coût approximatif de COP $150.000 (environ USD $42).

Il y a aussi des bateaux au départ de Turbo et Necoclí, leurs prix varient.

Activités ou sites touristiques à Capurganá

  •  Bahía El aguacate. C’est une randonnée le long des sentiers vers lesquels vous atteindrez un sommet et aurez   une vue fabuleuse sur le Chocó.
  •  La piscine des Dieux. C’est une formation naturelle d’eau cristalline dans laquelle vous pouvez nager.
  •  L’observation d’espèces exotiques dans les promenades.
  •  L’observation de la naissance des tortues de mer.
  •  Plongée. Les eaux sont si limpides que vous ne pouvez pas manquer ce que le fond de la mer vous propose.
  •  Sentier écotouristique Capurganá-Sapzurro . C’est une montagne où vous allez faire de la randonnée (il y a différents niveaux de marche) pour avoir une vue à 360° sur la mer.

Où séjourner à Capurganá

Hotel Casa Costa
C’est un hôtel qui propose une connexion Wi-Fi gratuite, petit-déjeuner typique et des chambres climatisées, il y a un bar-terrasse. Il est préféré par les voyageurs qui visitent cette région du pays.

Recommandations:

  • Portez des bagages légers et emportez des bottes de marais.
  • Répulsif naturel, de sorte que vous n’affectez pas le ph des eaux.
  • Portez des vêtements amples et à manches longues si possible.
  • Lorsque vous arrivez à l’endroit où vous allez séjourner, demandez une moustiquaire, ou en apportez, afin d’empêcher les moustiques de vous piquer pendant que vous dormez.
  • Faites-vous vacciner contre le paludisme et la fièvre jaune.

Isla Fuerte, Córdoba

C’est une petite île située dans le golfe de Morrosquillo en Colombie et fait partie du département de Córdoba, à l’extrémité du système insulaire de Carthagène.

La plupart de ses habitants sont d’ascendance africaine. Sur cette île se trouve le plus bel arbre de toute la Colombie, le Bonga. La plupart des maisons sont en bois avec des toits de palmiers, ce qui le rend très différent des autres îles.

Il vous offre une tranquillité infinie et presque unique avec son beau paysage de sable blanc et sa mer bleu chaud, en plus de son atmosphère caribéenne-africaine vous fera sentir comme une légende.

Comment se rendre à Île Fuerte

La seule façon de se rendre à isla fuerte est par la mer.

Vous devrez rejoindre Paso Nuevo (une municipalité de Córdoba et l’embarcadero pour arriver à île fuerte). Une fois que vous y arriverez, vous devrez prendre un bateau. Ils partent généralement le matin et nous vous recommandons de parler à l’auberge ou à l’hôtel dans lequel vous séjournerez afin d’être prise en charge, sinon, il est très difficile pour vous. Le trajet jusqu’à l’île dure 30 minutes. 

Activités ou sites touristiques à Île Fuerte

  • Visitez le Bonga, c’est le plus bel arbre de Colomba, vous prenez sûrement des photos dignes d’admirer.
  • Balancez-vous sur les racines d’un arbre. Comme vous le lisez, il s’agit d’un arbre à caoutchouc qui a des branches qui mesurent 70 centimètres de diamètre ce qui les rend très solides. Rappelez-vous toujours de le faire avec prudence et supervision.
  • Surf. On dit que la mer d’Île Fuerte a quelques-unes des meilleures vagues de Colombie pour pratiquer ce sport qui est admiré par les touristes.
  • Faire du kayak dans la mer cristalline d’Île Fuerte est une aventure à ne pas manquer.
  • L’observation des oiseaux. L’île compte 83 espèces, ce qui en fait un paradis pour les ornithologues et les amoureux de la faune. Les points forts incluent le fou brun, l’aigrette rougeâtre et le géant américain martin.
  • Plongée. Île Fuerte dispose de 17 points stratégiques pour pratiquer ce sport d’aventure, que vous soyez amateur ou simplement pour les loisirs.

Où séjourner à Isla Fuerte

Hôtel Ecohouse
C’est un bon hôtel standard à Île Fuerte, ses installations sont spacieuses et merveilleuses. L’hôtel dispose d’un restaurant et d’un bar, d’une terrasse et dispose de 12 chambres. Vous aurez des petits déjeuners typiques dans vos jours de séjour et la meilleure vue sur la mer et les couchers de soleil.

Recommandations:

  • Portez des piles rechargeables, l’île a de l´énergie, mais elle est très instable.
  • Sur l’île il n’y a pas de climatisation.
  • Il n’y a pas d’aqueduc car il n’y a pas d’eau potable, vous devez être un touriste responsable quant à la consommation d’eau douce que vous consommez, car elle est collectée à partir de l’eau de pluie pour la population indigène.
  • Apportez de l’argent, vous ne trouverez pas de guichets automatiques.
  • Ne montez pas sur le célèbre phare de la mort, qui comme son nom l’indique est très dangereux et il vaut mieux ne pas le risquer car il est en très mauvais état.

Cher lecteur/ Chère lectrice

Vous avez aimé notre contenu ? Nous vous invitons à le partager et à diffuser le message que la Colombie est l’un des plus beaux pays du monde.

Articles connexess

Dans notre blog, vous trouverez des informations sur nos expériences et quelques conseils utiles lors de la planification de vos voyages en Colombie.