Boyaca

BOYACA

Le Boyaca se trouve dans les montagnes de la cordillère orientale des Andes. C’est un des 32 départements constitutifs de la Colombie. Il est connu comme une région froide dont les principales activités économiques sont l’agriculture et les mines d’émeraude. Toutefois, ce département a beaucoup plus à offrir: des climats chauds, des plaines et des vallées présentant une grande variété de paysages, une gastronomie unique qui nous rapproche de nos ancêtres indigènes et de jolis villages dont le tracé est la conséquence de l’histoire du pays depuis près de 500 ans.

C’est au Boyaca que se trouvait le centre religieux de la culture Muisca. C’était un territoire très important pendant la conquête et aussi lors du processus d’indépendance, avec les combats du Pantano de Vargas et du Puente de Boyaca. Actuellement, il propose quelques-uns des plus beaux villages de Colombie, comme Mongui et Villa de Leyva. C’est aussi un haut lieu d’artisanat pour lequel la Colombie est réputée (ruanas, céramiques, tissus, entre autres).

Le Boyaca a beaucoup de gemmes (et pas seulement des émeraudes) à découvrir: des villages historiques, des produits artisanaux dignes d’intérêt, des lieux magiques pour la marche et la découverte, de hauts plateaux, de hautes montagnes, un des plus beaux lacs du pays et des gens aimables qui accueillent les touristes les bras ouverts.

La distance qui sépare Bogotá de Tunja est d’environ 2 heures. Le temps moyen requis pour arriver aux principales attractions touristiques du Boyaca, à partir de Tunja, est d’une heure trente. C’est une zone montagneuse, si bien que vous y trouverez généralement des itinéraires très sinueux. Toutefois, les routes qui conduisent aux principaux sites touristiques sont en bon état.

On trouve des transports publics pour parvenir aux villages, principalement à partir de Tunja, bien qu’il y ait aussi plusieurs itinéraires à partir de Bogota. Ce transport consiste en bus et taxis collectifs.

  • Février: Festivités artistiques et culturelles (Ventaquemada), Festival Astronomique (Villa de Leyva).
  • Juillet: Festival du lac Sochagota (Paipa), Fêtes de la Vierge de Chiquinquira.
  • Août: Festival des cerfs-volants de Villa de Leyva.
  • Septembre: Concours national des groupes musicaux de Paipa.
  • Décembre: Festival des lumières.

Les principaux attraits touristiques du Boyaca sont situés sur des hauteurs qui s’étagent entre 2 000 et 4 000 masl. C’est pourquoi il faut savoir, lorsque vous arrivez d’une altitude inférieure, qu’il est nécessaire de s’acclimater avant de réaliser toute activité physique. En outre, à cette altitude, il ne faut pas oublier, même si on ne les sent pas, que les rayons solaires peuvent être assez forts et brûler la peau. L’utilisation d’une crème solaire est nécessaire.

Tout comme en altitude, la température des principaux sites touristiques du Boyaca est également tempérée et basse. Il faut y aller emmitouflé pour se protéger du froid.

Les transferts au département du Boyaca  se font principalement par voie terrestre. Comme dans toute zone montagneuse, la route est très sinueuse. Si le visiteur a des nausées, il est bon qu’il emporte des médicaments pour en atténuer les effets.

Pour offrir

  • Puente de Boyacá

    L’importance historique du Puente de Boyaca est indéniable. C’est là que s’est livrée la dernière bataille contre la couronne espagnole pour l’indépendance du territoire, devenu l’actuelle Colombie. Le visiteur n’y observera pas seulement deux beaux monuments et le charmant paysage des montagnes du Boyaca, il poura aussi connaître plus à fond l’histoire du pays.

  • Ráquira

    Le village de Raquira est réputé en Colombie pour ses travaux de céramique, héritage du peuple indigène qui habitait cette région. Ce village offre une belle architecture et d’incroyables sculptures en argile cuite que l’on peut admirer dans le parc principal, entouré de boutiques d’artisanat colombien qu’il faut admirer et, pourquoi pas, acheter aux artisans locaux.

  • Villa de Leyva

    C’est un des villages les plus connus et touristiques de la Colombie à cause de son esthétique coloniale et républicaine. Il a été déclaré monument national en 1954, et c’est le motif pour lequel son architecture et ses rues pavées sont conservées dans l’intérêt public de la Nation comme autant de témoignages de la culture et de l’histoire qu’elles incarnent.

    Dans ce village qui vous enchantera par son esthétique, vous serez aussi au centre de plusieurs attractions touristiques comme le fossile d’un animal marin qui a vécu sur ce site il y a des millions d’années, un monastère du XVIIe siècle, des musées d’histoire naturelle, de culture et d’histoire, pour ne nommer qu’eux. La température moyenne est de 17º C et son altitude de 2.149 masl.

  • Monguí

    Avec sa température moyenne  de 12º C et une altitude de 2.900 masl, ce village froid et pimpant du Boyaca, répertorié comme l’un des plus beaux de Colombie, offre une architecture coloniale, une truite arc-en-ciel délectable et, à proximité, le Paramo de Oceta, important refuge naturel. Monguí est aussi connu pour ses fabriques de ballons de football, cousus main.

  • Pueblito Boyacense

    Situé à Duitama, ce lieu réunit la richesse architectonique et culturelle du département de Boyaca. Vous y verrez des constructions qui recréent les différents sites et villages les plus importants du département: Villa de Leyva, Tenza, Sáchica, Raquira, Monguí, entre autres. Vous y trouverez aussi des restaurants de gastronomie traditionnelle du Boyaca, des produits artisanaux et des desserts.

  • Lac de Tota

    À 3 015 masl, se trouve le lac le plus grand et le plus haut perché de Colombie: le lac de Tota. D’une superficie de 55 km2 et d’une profondeur maximale de 60 mètres, ce lac a été un des sites les plus importants des indigènes Muiscas. Sur une de ses rives, vous observerez une belle plage de sable blanc que l’on pourrait confondre avec une plage des Caraïbes, si sa température moyenne n’oscillait pas autour de 12º C.

  • Parc Naturel National d’El Cocuy

    Ce parc gigantesque (306.000 hectares) détient la plus grande masse glacière de Colombie; plus de 25 pics couverts de neige et de glace répartis sur deux chaînes montagneuses. L’altitude du parc oscille entre 600 et 5 330 masl, offrant aux visiteurs plusieurs sentiers de randonnée qui traversent des écosystèmes de forêt andine, de hauts plateaux, de lagunes et de haute montagne, avec pour options celles d’observer la faune, la flore, les oiseaux et recevoir une formation environnementale. Le parc a un accès restreint. Il faut donc planifier votre visite longtemps à l’avance.

À SIGNALER ACTUELLEMENT