7 Parcs nationaux à visiter en Colombie

Sierra Nevada de Santa Marta in Northern Colombia

Cher Lecteur/Chère lectrice
Je m’appelle Frank et je dirige une agence de voyages basée à Bogotá, en Colombie. Amusez-vous en lisant! 

La Colombie est un pays unique, nous sommes la deuxième nation avec plus de biodiversité dans le monde. De plus, grâce au fait que nous avons une multitude de sols thermiques, les écosystèmes présents en Colombie sont innombrables.

Cette incroyable biodiversité et cette splendeur naturelle se reflètent surtout dans certaines parties du pays: dans les parcs nationaux de Colombie. Ces espaces ont des merveilles de la nature, d’innombrables espèces endémiques et des histoires qui se rapportent au pluralisme culturel qui existe dans ce pays.

Actuellement, la Colombie compte plus de 50 aires protégées et bien que toutes ne puissent pas être visitées, la vérité est que tous ces espaces représentent à quel point la Colombie est incroyable. Ces zones sont gérées par les Parcs Nationaux de Colombie et sont classées comme suit:

  • Parcs naturels nationaux (PNN): Ce sont des zones qui se caractérisent par leur valeur écosystémique et aussi, pour ne pas présenter, dans une large mesure, des interventions de l’homme. Dans ces espaces, il y a une grande quantité de flore et de faune, des formes de relief ayant une certaine importance scientifique, ainsi que des manifestations culturelles de valeur historique. Les PNN sont créés pour préserver tous ces composants.
  • Sanctuaires de la faune et de la flore (SFF): Ce sont des zones destinées à la préservation de différentes espèces de la flore et de la faune nationales.
  • Réserve naturelle: Ces réserves écologiques sont destinées à la préservation et à la recherche de richesses naturelles dans des conditions primitives.
  • Zone naturelle unique: C’est une zone avec des conditions particulières dans ses aspects géologiques et dans la flore qui habite la région. Seul Los Estoraques est classé comme un Espace Naturel Unique.
  • Via Parque: C’est une zone à haute valeur naturelle et culturelle qui est traversée par une route et est destinée à être préservée à la fois pour les loisirs et à des fins éducatives.

Donc, je veux vous montrer quelques-uns des parcs nationaux les plus étonnants de Colombie.

Parc National Naturel Tayrona

Site web: https://www.parquetayrona.com/es/

beach and mountains in the tayrona park

Peut-être l’un des endroits les plus beaux et les plus connus de toute la Colombie. Le Parc Tayrona est un paradis situé dans le département de Magdalena et se distingue par ses belles plages, ses incroyables paysages verts et son histoire.

Le climat du parc est tropical et sa température est généralement comprise entre 25 et 38 °C (77-100 °F). Le territoire de Tayrona est divisé en 15.000 hectares. En ce qui concerne sa biodiversité, dans cet endroit vivent des animaux tels que les jaguars, les renards, les alligators, entre autres.

Aujourd’hui, Tayrona est l’un des sites touristiques les plus importants de toute la Colombie, mais c’était autrefois un lieu sacré où vivait l’une des communautés indigènes les plus intéressantes, les Tairona. Les Taironas n’existent plus, mais leurs descendants, qui sont les communautés qui vivent dans la Sierra Nevada de Santa Marta (les Kankuamo, les Kogui, les Wiwa et les Arhuaco) tentent de protéger ce territoire. Si vous voulez en savoir plus sur ces cultures, je vous invite à lire notre blog sur les peuples autochtones en Colombie. Grâce à ces groupes, nous avons réussi à mener des initiatives telles que #RespiraTayrona, un projet qui vise à faire en sorte que pendant l’année il y ait des jours où les visiteurs ne sont pas reçus.

Que faire dans le parc Tayrona?

Le Tayrona se distingue par ses plages incroyables qui sont la principale attraction touristique du secteur, certaines belles plages que vous devez visiter sont:

Plage Cañaveral

L’une des plages les plus visitées de Tayrona, car en plus de ses belles vues, il est possible de séjourner dans les célèbres bungalows, ce sont des cabines en bois et avec toit de feuilles de palmier.

Il est important de mentionner qu’il n’est pas possible d’entrer dans l’océan qui baigne cette plage, car dans les profondeurs de ce secteur, il y a beaucoup de récifs et de coraux, ce qui provoque des vagues dangereuses.

Cabo San Juan

Sans aucun doute, l’endroit le plus célèbre et le plus fréquenté de toute la Tayrona. Cabo San Juan offre un spectacle incroyable à voir, car il est entouré de verdure et, bien sûr, la mer. Contrairement à Plage Cañaveral, dans ce secteur, il est possible d’entrer dans la mer, mais gardez à l’esprit que parfois les vagues peuvent être un peu fortes.

La Piscine

Entouré d’une mer pleine de pierres qui font ressembler cet endroit à une piscine, se trouve l’un des endroits les plus calmes de Tayrona. Contrairement aux autres plages du parc, la piscine a des eaux très calmes, vous pouvez donc nager ici sans problème.

Plage Nudiste   

C’est sans aucun doute l’endroit le plus curieux de tout le parc. Bien qu’étant objectif, ce n’est pas vraiment une plage nudiste, car il n’a jamais été essayé de réglementer de cette manière, même les peuples autochtones de la Sierra Nevada nient cette pratique. Cependant, certaines personnes y pratiquent généralement le nudisme. Il n’y a pas beaucoup de gens qui pratiquent le nudisme, en fait, ce site n’est pas si visité, mais il est toujours possible de trouver quelqu’un qui le fait.

Ce sont quelques-unes des plages les plus emblématiques du parc, mais si vous êtes intéressé à connaître d’autres sites intéressants ou à vous plonger dans tout ce que Tayrona vous offre, je vous invite à lire mon guide sur le magnifique parc Tayrona.

Quelques recommandations

Si vous allez visiter Tayrona, certaines choses que vous devriez garder à l’esprit sont:

  • Pour vous rendre aux différentes plages, l’une des options que vous avez est de marcher, donc il est important d’apporter de l’eau pour vous garder hydraté.
  • Comme vous l’avez remarqué, sur de nombreuses plages, il n’est pas possible de se baigner à cause des fortes vagues. Ne soyez pas courageux, beaucoup de gens sont morts en essayant de nager dans des endroits interdits.
  • Gardez à l’esprit que de nombreux animaux sauvages vivent à Tayrona, il est donc important que vous marchiez le long des sentiers autorisés.
  • Le service Internet sur place est limité.
  • Il est recommandé de se faire vacciner contre la fièvre jaune avant de visiter le parc.
  • N’oubliez pas d’utiliser de la crème solaire.

Prix

Pour entrer dans le Tayrona, un tarif d’entrée est facturé en fonction de certaines circonstances, présentés ci-dessous:

Prix par droit d’entrée

Basse saison

  • Si vous êtes un habitant local, un étranger qui habite en Colombie ou membre de la CAN (Communauté andine) de 5 à 25 ans, vous payez COP $18.500 (environ USD $5)
  • Si vous êtes un habitant local, un étranger qui habite en Colombie, ou un membre de la CAN et que vous avez plus de 25 ans, vous payez COP $25.000 (environ USD $7)
  • Si vous êtes un étranger, mais que vous ne vivez pas en Colombie ou que vous n´êtes pas membre de la CAN, vous payez COP 55.500 (environ USD $15)
  • Si vous êtes né à Santa Marta et vous avez plus de 5 et moins de 25 ans, vous payez COP $9.000 (environ USD $3), (cela applique seulement en baisse saisson)

Haute saison

  • Si vous êtes un habitant local ou un étranger qui habite en Colombie de 5 à 25 ans, vous payez COP $21.500 (environ USD $6)
  • Si vous êtes  membre de la CAN (Communauté andine) et voua vez entre 5 et 25 ans, vous payez COP $18.500 (environ USD $6)
  • Si vous êtes un habitant local, un étranger qui habite en Colombie, ou un membre de la CAN et que vous avez plus de 25 ans, vous payez COP $29.500 (environ USD $8)
  • Si vous êtes un étranger, mais que vous ne vivez pas en Colombie ou que vous n´êtes pas membre de la CAN, vous payez COP $66.500 (environ USD $18)

* Les adultes nationaux ou étrangers résidant en Colombie ou les membres de la CAN âgés de plus de 65 ans entrent gratuitement.
*Les enfants nationaux ou étrangers de moins de 5 ans entrent gratuitement.

Prix par véhicule admis

Selon le véhicule dans lequel vous êtes transporté, il vous sera également demandé un montant.

  • Si vous vous déplacez sur une moto, vous payez COP $10.000 (environ USD $3)
  • Si vous vous déplacez dans une voiture, vous payez COP 14.500 (environ USD $4)
  • Si vous vous déplacez dans un colectivo, vous payez COP $35.500 (environ USD $10)
  • Si vous vous déplacez dans un bus, vous payez COP $78.000 (environ USD $22)

*Tous les prix présentés ci-dessus correspondent à 2020, vous devrez peut-être payer un peu plus lors de votre visite.
* Les prix sont par véhicule et non par passager.

Comment se rendre au parc Tayrona?

La ville la plus proche de ce parc est Santa Marta, vous devez donc vous y rendre en premier.  Rappelez-vous, à cet endroit se trouve l’Aéroport International Simón Bolívar, vous pouvez donc vous y rendre par avion.

Une fois que vous êtes à Santa Marta, vous pouvez aller en voiture à l’une des entrées du parc. Pour entrer dans Tayrona il y a 3 possibilités:

Entrée Palagana: Il est situé à environ 28 km de Santa Marta

Entrée Calabazo: Il est situé à environ 25 km de Santa Marta

Entrée Zaino: Il est situé à environ 35 km de Santa Marta

Parc National de la Sierra Nevada de Santa Marta

 S’étendant à travers les départements de Magdalena, La Guajira et Cesar, il est possible d’entrevoir ce qui est peut-être la plus belle merveille de la nature trouvée en Colombie: la Sierra Nevada de Santa Marta.

Le parc a une extension de 383.000 hectares, mais ce qui ressort sans aucun doute, c’est que les plus hauts sommets de la sierra atteignent une hauteur de 5.775 mètres. Ce qui en fait la plus haute montagne côtière du monde. Quelque chose de curieux à propos de ce parc est que sa température varie entre 0 et 28°C (32 – 82.4°F), car alors que ses zones élevées sont entourées de neige et qu’il fait évidemment très froid, dans ses zones basses, la température est généralement élevée.

La Sierra se distingue non seulement par sa beauté naturelle, mais a également été et abrite encore plusieurs communautés autochtones. Autrefois, c’était la maison des Taironas, dont nous avons parlé plus tôt et aujourd’hui c’est l’endroit où vivent les communautés kankuamo, Kogui, Wiwa et Arhuaco.

Que faire dans la Sierra Nevada de Santa Marta?

Certains des endroits les plus intéressants à visiter dans la Sierra sont:

Cité Perdue

Ciudad Perdida est sans aucun doute l’un des bâtiments anciens les plus importants d’Amérique latine. Il a été construit il y a des siècles par le Tairona. Vous y trouverez différentes structures préservées en excellent état, telles que des maisons, des routes pavées et des temples. Les Taironas ont appelé cette colonie “Teyuna” et les archives archéologiques faites dans la région ont déterminé que l’endroit est au moins 600 ans plus vieux que Machu Picchu.

Pour vous rendre à Ciudad Perdida, plusieurs entreprises vous proposent une visite, même si vous voulez aller avec un indigène Wiwa, vous pouvez entrer sur cette page et voir les prix et les différents plans.

Lost City Colombia
https://baquianos.com/blog/razones-para-conocer-ciudad-perdida

Buritaca

Situé à environ 1 heure de la ville de Santa Marta, Buritaca est un bel endroit où vous pourrez profiter de la mer et d’une rivière. À Buritaca coule une rivière qui vient directement de la Sierra Nevada dans la mer des Caraïbes. C’est un endroit idéal pour se reposer sur la plage et profiter du paysage.

Palomino

Très proche de la Sierra Nevada ou plus précisément à environ 80 km de Santa Marta, se trouve la municipalité de Palomino, qui est située dans le département de La Guajira.

Avant cet endroit n’a pas été visité, car il était courant qu’il y ait des affrontements entre la guérilla des FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie) et les paramilitaires. Grâce à l’accord de paix conclu par le gouvernement de l’ancien président Juan Manuel Santos en 2016 avec les FARC, cette destination a réussi à atteindre une certaine stabilité et est actuellement un boom touristique.

À Palomino, vous pouvez profiter des plages, des rivières et même d’ici, vous pouvez atteindre certaines colonies indigènes situées dans la Sierra, telles que Seydukwa. Si vous voulez en savoir un peu plus sur ce site, je vous recommande de lire mon guide sur Palomino.

Il convient de préciser que ces derniers temps, certains dissidents des FARC sont apparus dans le secteur, il est donc important d’être prudent.

Seydukwa

Seydukwa est l’une des nombreuses colonies indigènes de la Sierra Nevada. Cet endroit appartient à la communauté des Arhuacos.

La bonne chose à propos de Seydukwa est qu’il reçoit des visiteurs. Il existe de nombreuses pages qui vous proposent une visite guidée. Une des façons d’y arriver est de faire une promenade d’environ 2 heures de Palomino. Dans la colonie, vous pouvez voir les maisons des peuples autochtones, partager avec eux et en apprendre davantage sur leur culture.

Quelques recommandations

  • Rappelez-vous que des endroits comme Ciudad Perdida sont des espaces sacrés pour les communautés autochtones, vous devez donc avoir le plus grand respect lorsque vous visitez ces bâtiments.
  • Pour les endroits où vous aurez besoin de faire une randonnée, n’oubliez pas d’apporter beaucoup d’eau.
  •  Il est conseillé d’être vacciné contre la fièvre jaune.

Comment se rendre au Parc National Naturel Sierra Nevada de Santa Marta?

L’entrée de la Sierra Nevada se trouve à la Station Expérimentale de San Lorenzo, située à environ 3 heures de Santa Marta.

Il est important de dire que la station est actuellement fermée pour maintenance. Au moment de votre visite en Colombie, vous devriez vérifier la page des parcs naturaux pour voir s’il est déjà possible d’entrer.

d’entrer.

Parc Naturel National Serranía de La Macarena

The river of 8 colors, Caño Cristales
Mario Carvajal, CC BY 3.0 <https://creativecommons.org/licenses/by/3.0>, via Wikimedia Commons

Situé dans le département de Meta, ce parc se distingue par ses attractions naturelles, où il ressort le célèbre Caño Cristales. Le Meta et les départements d’Arauca, Casanare et Vichada font partie de la région de Colombie connue sous le nom des Llanos Orientales. Ces territoires sont caractérisés par un climat chaud et parce que tout au long de l’année il y a des saisons des pluies et des sécheresses importantes.

La Macarena a 629.280 hectares et sa température moyenne est de 27°C (80.6 ° F). Une particularité de ce parc, c’est que, sur son territoire, il est possible de trouver plusieurs écosystèmes, tels que les forêts humides et les forêts inondées. La biodiversité du parc est incroyable, puisque y vivent 456 espèces d’oiseaux, ce qui représente 27% de l’avifaune totale présente en Colombie. Les autres animaux qui vivent dans la région sont les singes de maïs, les capybaras, la loutre géante, entre autres espèces.

En ce qui concerne son histoire, on sait que les communautés autochtones vivaient sur ce territoire, car il est possible de trouver des pétroglyphes et des pictogrammes.

Que faire dans le Parc Naturel National Serranía de La Macarena?

Certaines des attractions du parc sont:

Caño cristales

Considéré par beaucoup comme le plus beau fleuve du monde, Caño Cristales est sans aucun doute l’une des merveilles naturelles les plus belles et les plus incroyables de toute la Colombie.

On l’appelle aussi la Rivière des cinq couleurs, car grâce aux plantes trouvées dans les profondeurs du plan d’eau, tout au long de la journée, vous pouvez voir différentes nuances telles que le jaune, le bleu, le vert, le rouge et le noir.

Observation des oiseaux

Comme nous l’avons déjà mentionné, dans ce parc, il y a plus de 400 espèces d’oiseaux, donc l’observation des oiseaux est une activité qui vaut la peine d’être faite.

Certaines des espèces trouvées dans la Macarena sont le paroare rougecap (Paroaria gularis), le motmot à bec large (Electron platyrhynchum), le hibou des campagnes (Asio flammeus) et de nombreuses autres espèces.

Quelques recommandations

  • La saison où vous pouvez visiter Caño Cristales s’étend de juin à fin novembre.
  • Vous devez être vacciné contre la fièvre jaune.
  • Si vous voulez visiter le parc, vous devez faire une réservation, sur le site web du parc, au moins 15 jours à l’avance.

Prix

Pour entrer dans la Macarena, un montant d’entrée est facturé en fonction de certaines circonstances, qui sont:

Basse saison

  • Si vous êtes un habitant local, un étranger qui habite en Colombie ou vous êtes membre de la CAN et que vous avez entre 5 et 25 ans, vous payez COP $19.500 (environ USD $5)
  • Si vous êtes un habitant local, un étranger qui habite en Colombie ou vous êtes membre de la CAN et que vous avez plus de 25 ans, vous payez COP $35.500 (environ USD $9)
  •  Si vous êtes un étranger, mais que vous ne vivez pas en Colombie ou que vous n´êtes pas membre de la CAN, vous payez COP $53.500 (environ USD $14)

Comment se rendre au parc Serranía de La Macarena?

Ce parc est situé dans la municipalité de La Macarena. Heureusement, il dispose d’un aéroport, vous pouvez donc vous y rendre par avion depuis des villes telles que Bogotá, Cali ou Medellín.

Parc Naturel National de Gorgona

Site web: https://www.islagorgona.co/

Gorgona Island est la preuve que même les endroits les plus tristes et les plus douloureux peuvent devenir un paradis que tout le monde veut visiter.

Cet endroit a été abandonné jusqu’en 1959, lorsque le président de la Colombie de l’époque, Alberto Lleras Camargo, a décidé de transformer cette île en prison. On pourrait dire que Gorgona était l’Alcatraz colombien. On dit que les conditions de détention étaient inhumaines, que les prisonniers dormaient dans des lits en bois et que le pain quotidien était de rencontrer des animaux venimeux.

C’est pourquoi on dit que Gorgona est hantée et que des phénomènes paranormaux s’y produisent. Si vous êtes intéressé, vous pouvez lire ceci et d’autres histoires sur mon blog sur les endroits effrayants en Colombie.

La prison a finalement été fermée en 1984 et a progressivement commencé à consolider la place paradisiaque qu’elle est aujourd’hui.

Gorgona, avec Malpelo, sont les seules îles du territoire colombien à se trouver dans l’océan Pacifique. Cet endroit se distingue par être l’un des meilleurs endroits pour plonger en Colombie et c’est aussi un point incroyable pour l’observation des baleines.

L’île a 61,687 hectares de territoire et une température qui varie entre 25 – 30°C (77-86°F). Quant à sa biodiversité, le parc abrite des animaux tels que des paresseux, des lézards bleus, des fourmiliers et d’autres espèces.

Que faire sur l’île Gorgona?

Gorgona est un endroit qui vous permet de vous reposer et de vous connecter avec la nature et en plus de cela, certaines activités méritent d’être pratiquées, par exemple:

Observation des oiseaux

L’une des principales raisons de visiter Gorgona est que pendant les mois de Juillet, Août, Septembre et Octobre, les belles baleines à bosse visitent les côtes. La baleine à bosse est un animal imposant qui peut atteindre 16 m et Gorgona vous offre la possibilité de plonger avec ces créatures.

Faire de la Plongée

Comme je l’ai mentionné, l’un des meilleurs endroits pour plonger en Colombie est l’île Gorgona. Dans les profondeurs de ses eaux vivent de beaux animaux tels que les tortues, les requins blancs, les mérous, les pieuvres et de nombreuses autres espèces.

Si vous êtes intéressé à savoir quels autres endroits intéressants il y a en Colombie pour venir plonger, vous pouvez consulter mon blog sur la plongée.

Quelques recommandations

Si vous allez visiter Gorgona, quelques choses à garder à l’esprit sont:

  • Dans le parc, vous pouvez louer du matériel de plongée.
  • Pour plonger sur l’île, vous devez présenter un certificat de plongée, avec un niveau d’open water minimum. Si vous n’avez aucun type de certification, le parc propose des mini-cours, mais vous devez rester un minimum de 3 nuits.
  • Pour accéder aux plans de plongée et d’observation des baleines, vous devez rester au moins 2 nuits.
  • Les entrées et sorties de l’île Gorgona sont les lundis, mercredis et vendredis.

Prix

Les prix pour accéder aux plans de plongée et d’observation dépendent de la saison et des jours de séjour sur l’île.

Il est recommandé de contacter Destino Pacífico, qui organise le tourisme sur le site (nous avons laissé le site web ci-dessus) et ils vous conseilleront sur les prix. Vous pouvez leur écrire au +57 321 7680539 ou envoyer un email à [email protected].

Comment se rendre à l’île Gorgona?

Il y a deux façons de se rendre à l’île Gorgona:

De la municipalité de Guapi

La première façon est de se rendre à la municipalité de Guapi, située dans le département de Cauca. Cet endroit peut être atteint par le transport aérien de Cali, Bogotá et Popayán. De Guapi, vous devrez prendre un bateau et en environ 1 heure et 30 minutes, vous serez sur l’île.

De Buenaventura

Vous pouvez vous y rendre depuis la municipalité de Buenaventura, à environ 2 heures et 30 minutes de Cali. De Buenaventura, vous pouvez prendre un bateau et en environ 4 heures, vous serez à Gorgona.

Parc Naturel National Chingaza

 Chingaza est situé principalement dans le département de Cundinamarca et dans certains secteurs de la Méta. Ce parc, qui est une immense lande, se distingue par être l’endroit d’où provient au moins 80% de l’eau qui alimente la capitale.

Chingaza est un endroit idéal pour les photographes de la nature, car en plus de son incroyable flore, il y a aussi de beaux animaux tels que l’ours des Andes, le cerf de virginie et plus de 400 espèces d’oiseaux.

Le parc a 76.600 hectares de territoire. Une autre chose à garder à l’esprit est que la température de la région peut varier entre 4 et 21.5°C (39.2 – 70.7°F) donc il peut faire très froid, alors portez des vêtements appropriés.

Quant à son histoire, on dit que dans ce territoire habitaient les communautés autochtones Muisca et Guayupe. Et que probablement le nom de ce parc était Chim-gua-za, qui en langue muisca signifie “chaîne de montagnes du Dieu de la nuit””

Que faire à Chingaza?

Dans le parc, il y a plusieurs endroits destinés à l’écotourisme, qui sont:

Sentier Suasie

Horaire de visite: 8h00 à 16h00

C’est le chemin, permis pour les touristes, avec la longueur la plus courte de tout le parc, car il a 1,3 km et vous devrez faire une promenade d’environ 1 heure et 30 minutes.

En faisant cette promenade, vous pourrez contempler plusieurs animaux, dont plusieurs oiseaux, il est donc idéal pour se connecter avec la nature. Malgré d’être un itinéraire relativement confortable, sa difficulté est intermédiaire, il est donc recommandé d’avoir une bonne condition physique.

Lagune seche

Horaire de visite: 8h00 à 13h00

Le chemin qui vous mène à Laguna Seca est l’un des plus simples que vous trouverez dans le parc, car il a une faible difficulté et est recommandé pour la plupart des gens. Ce sentier a une longueur de 1,85 km et vous pouvez le compléter en environ 1 heure. Pendant la visite, vous pourrez apprécier la belle Laguna Seca et Laguna Verde.

Lagunes de Siecha

Horaire de visite: 8h00 à 12h00

L’une des routes qui sont autorisées à être utilisées par les touristes est celle qui vous mènera aux magnifiques lagunes de Siecha. Ces plans d’eau sont situés dans la municipalité de Guasca, à environ une heure de Bogotá. Il y a 3 lagunes, appelées Amérique du Sud, Fausto et Siecha. Les Muiscas appelaient ces 3 Guaiatiqui (tissu de pensée), Tibatiquica (tissu de territoire) et Siecha, respectivement.

Pour y arriver, vous devrez faire une visite d’environ 3 heures et 30 minutes et a un difficulté intermédiaire donc n’oubliez pas d’apporter beaucoup d’eau.

Sentier Cuchillas de Siecha

Horaire de visite: 8h00 à 16h00

C’est un moyen alternatif d’atteindre le bord des lagunes de siecha. Le sentier a une longueur de 7,4 km et prendra environ 5 heures pour compléter le parcours. La marche n’est pas facile donc, si vous n’êtes pas en forme, il est préférable de ne pas le faire. De nouveau, n’oubliez pas d’apporter beaucoup d’eau pour supporter le voyage.

Quelques recommandations

Si vous allez visiter Chingaza, quelques choses à garder à l’esprit sont:

  •  Avant votre visite, au moins 5 jours avant, vous devez remplir un formulaire trouvé sur le site web du parc.
  •  Pour entrer dans le parc, vous devez acheter une police d’assurance, vous pouvez trouver plus d’informations sur le site officiel. Sur le site, vous devez prendre soin de vos propres ordures, il est donc conseillé d’apporter des sacs pour le rendre plus confortable pour vous.
  • Portez des vêtements confortables et imperméables.
  • N’oubliez pas d’utiliser de la crème solaire.

Prix

Prix par droit d’entrée

Para entrar en Chingaza se cobra una entrada dependiendo de ciertas circunstancias, las cuales son:

  • Si vous êtes un habitant local, un étranger qui habite en Colombie ou membre de la CAN (Communauté andine ) et vous avez entre 5 et 25 ans, vous payez COP $16.500 (environ USD $4)
  • Si vous êtes un habitant local, un étranger qui habite en Colombie ou membre de la CAN (Communauté andine ) et vous avez plus de 25 ans, vous payez COP $20.000 (environ USD $5)
  •   Si vous êtes un étranger, mais que vous ne vivez pas en Colombie ou que vous n´êtes pas membre de la CAN, vous payez COP $53.500 (environ USD $14)

Prix par véhicule admis

Selon le véhicule dans lequel vous êtes transporté, il vous sera également demandé un montant.

  • Si vous vous déplacez en voiture, vous payez COP 14.500 (environ USD $4)
  • Si vous vous déplacez en colectivo, vous payez COP $37.000 (environ USD $10)
  • Si vous vous déplacez en bus, vous payez COP $78.000 (environ USD $22)

*Tous les prix présentés ci-dessus correspondent à 2020, vous devrez peut-être payer un peu plus lors de votre visite.

Comment se rendre au Parc Naturel National de Chingaza?

Pour entrer dans le parc, il y a trois possibilités, celles sont:

Guasca: C’est une municipalité de Cundinamarca qui est située à environ 1 heure de Bogotá, en prenant la route de La Calera puis la Via Guatavita. Cette entrée est actuellement fermée. C’est pourquoi il est bon qu’avant votre visite, vous consultez la page des Parcs nationaux, pour voir s’il est déjà en service.

Fómeque: C’est une municipalité de Cundinamarca qui est située à environ 2 heures de Bogotá. Pour y arriver, vous pouvez prendre la route de Choachí. Parce que la route pour entrer dans le parc n’est pas dans le meilleur état, il est recommandé d’utiliser un véhicule 4×4.

La Calera: Le dernier itinéraire est situé à environ 50 minutes de Bogotá en prenant la route de La Calera.

Zone Naturelle Unique Los Estoraques

High rock in Norte de Santander Colombia called Los Estoraques
Julianruizp, CC BY-SA 4.0 <https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0>, via Wikimedia Commons

Dans le département de Norte de Santander, à environ 30 minutes de la ville patrimoniale, Playa de Belén, se trouve l’un des endroits les plus insolites et incroyables de toute la Colombie: Los Estoraques. Los Estoraques se distingue par son espace (1.052 hectares) où se trouvent de nombreuses formations rocheuses gigantesques qui se sont formées il y a des milliers d’années en raison de l’érosion de la terre et d’autres phénomènes naturels.

Pendant de nombreuses années, l’État a eu des problèmes pour acheter les territoires entourant Los Estoraques, il y avait donc de nombreux guides privés qui faisaient des visites aux touristes. Avec la réouverture du parc en mars 2021, le gouvernement colombien a acheté 391,3 hectares pour agrandir cette zone unique. Les visites sont actuellement guidées par du personnel autorisé.

Dans ce parc, vivent un grand nombre d’animaux, bien qu’en raison des conditions de la région, ils ont tendance à se déplacer en petits groupes. Certaines espèces qui vivent ici sont des lapins, des renards et des chats sauvages.

On dit que Los Estoraques transmettent une atmosphère d’extrême tranquillité. Il y a même une histoire qui raconte qu’une touriste américaine est tombée amoureuse de l’endroit, alors elle a décidé de rester et de vivre dans une grotte du secteur. Cet endroit serait connu comme la grotte La Gringa.

Que faire à Los Estoraques?

La zone se distingue principalement par ses caractéristiques géologiques uniques, lorsque vous faites un tour dans Los Estoraques, je peux vous assurer que vous serez sans mots.

Heureusement pour tout le monde, il y a quelques jours (mars 2021), le parc a rouvert ses portes aux habitants et aux touristes.

Les zones autorisées pour l’entrée publique sont:

  •  Sentier Piritama: Compte une longueur de 1.400 mètres. Ce sentier se distingue par le fait qu’il abrite plus de 300 espèces de papillons et une multitude d’oiseaux. Les horaires d’ouverture sont de 9h00 à 16h00
  •  Sentier El Origen et Ciudad Perdida: Ce sentier est long de 800 m et se distingue également par le fait qu’il abrite plusieurs espèces d’oiseaux. L’horaire d’ouverture de ce sentier va de 9h00 à 17h00.

Quelques recommandations

Certaines choses que vous devez savoir avant de visiter Los Estoraques:

  •  Les groupes pour entrer dans ces sentiers doivent être de 6 ou 10 personnes, dans lesquelles un interprète environnemental est inclus.
  •  Pendant le premier mois de réouverture, aucun revenu ne sera facturé. Ensuite, le prix d’entrée sera de COP $4.500

Comment se rendre à Los Estoraques?

L’endroit le plus proche de ce parc est le village patrimonial Playa de Belén. La meilleure option pour se rendre au Pueblo patrimonio est de se rendre à Cúcuta. De là, votre trajet d’environ 194 km prendra environ 4 heures et 30 minutes (selon le trafic).

À partir du village, en environ 30 minutes, prendre la Via La Playa-Hacari vous atteindrez la zone de Los Estoraques.

Sanctuaire de la Faune et de la Flore Los Flamencos

 L’un des meilleurs exemples de l’incroyable biodiversité qui existe en Colombie est le sanctuaire de la Faune et de la Flore Los Flamencos, qui doit son nom au fait que, à certaines saisons, les flamants charismatiques visitent ces territoires.

Le sanctuaire est situé dans le département de La Guajira, à une heure de Palomino. Le parc a 7.000 hectares et les zones qui composent l’endroit sont 4 marécages appelés Ciénaga de Manzanillo, Laguna grande, Ciénaga Del Navío Quebrado et Ciénaga de Tocoromanes.

Bien que ce sanctuaire soit surtout connu par les flamants roses, la vérité est que ce n’est pas la seule espèce intéressante qui y vit. Dans cette zone vivent un grand nombre d’oiseaux aquatiques typiques de la région et migrateurs. Certains oiseaux présents dans le sanctuaire sont des goélands, des pélicans et des hérons blancs. Le sanctuaire a une température moyenne de 27°C (80.6°F), donc le climat est assez chaud. Pendant les visites, il vous sera demandé d’avoir le plus grand respect et de soins avec les oiseaux, ne leur faites pas peur, c’est par respect, rappelez-vous que vous êtes dans l’habitat de ces animaux.

Que faire au Los Flamencos Wildlife Sanctuary?

Il est clair que la principale activité qui se déroule dans le sanctuaire est l’observation des oiseaux. Vous pouvez faire de l’observation des oiseaux et de la photographie, mais dans le parc, on insiste beaucoup sur le fait que vous devez respecter les animaux qui y sont présents. Il est recommandé d’apporter des jumelles et que si vous allez prendre des photos, faites-le sans flash. Le tout dans le but de ne pas déranger les oiseaux.

Quelques recommandations

Certaines choses que vous devez savoir avant de visiter le sanctuaire de la Faune et de la Flore Los Flamencos:

  • L’entrée au parc est gratuite.
  • De nombreuses visites à l’endroit ne durent que 1 jour, c’est donc un plan recommandé si vous n’avez pas beaucoup de temps.

Comment se rendre au Sanctuaire de la Faune et de la Flore Los Flamencos

La meilleure façon d’arriver à ce sanctuaire est d’arriver à la ville connue comme Camarones, qui est situé à une heure de Palomino. De là, vous pouvez payer pour une promenade en bateau au parc.

Cher lecteur/ Chère lectrice

Vous avez aimé notre contenu ? Nous vous invitons à le partager et à diffuser le message que la Colombie est l’un des plus beaux pays du monde.

Articles connexess

Dans notre blog, vous trouverez des informations sur nos expériences et quelques conseils utiles lors de la planification de vos voyages en Colombie.