Le Festival des Lumières du Boyaca

Nombreuses sont les croyances et traditions que la culture colombienne a conservées pendant longtemps. Parmi elles, une des plus représentatives est celle des lumières de Noël qui décorent les rues et maisons des Colombiens, en décembre et pendant quelques jours de janvier. C’est une tradition qui, comme bien d’autres, nous est venue d’Europe et des États-Unis, à l’instar de l’arbre de Noël, de la crèche et du Père Noël, à différents moments de notre histoire.

Le département du Boyaca est, quant à lui, un des départements colombiens qui a le plus conservé ses traditions catholiques. Les fêtes de décembre sont parmi les plus importantes de l’année avec celles de la Semaine sainte. Elles débutent, le 7 décembre, par le jour des bougies et le 16 par les fêtes des Étrennes, pour 9 jours plus tard célébrer l’avènement du petit Jésus, le 24 décembre à minuit, appelé Noël.

Soit dit en passant, dans notre information touristique de Boyaca, vous trouverez plus d’informations sur ce département fantastique.

Au Boyaca, vous pourrez non seulement apprécier des éléments représentatifs de la culture indigène et espagnole, matérialisés par des objets comme le poncho, vêtement que portaient les Muiscas depuis l’époque préhispanique, combiné au port du chapeau, legs espagnol venu d’Europe à l’époque de la Colonie. Ou bien des instruments musicaux utilisés dans les fêtes traditionnelles de la région, tels que la guitare, importée d’Espagne, accompagnée d’instruments comme le capteur, héritage des indigènes Muisca.

Au sein de ce multiculturalisme, nous allons voir comment on a adopté l’usage des lumières dans les éclairages publics et privés de tout le département. Progressivement, les différents villages du Boyaca ont été amenés à montrer au visiteur leurs expositions les meilleures et les plus créatives d’éclairages et d’illuminations des différents espaces, ainsi que les superbes crèches qui représentent la naissance de Jésus-Christ.

Le département du Boyaca s’est ainsi fait connaître comme une des destinations touristiques de fin d’année, provoquant la stupéfaction par ses belles expositions de lumières qui commencent sur le Pont de Boyaca, l’un des sites les plus emblématiques de l’histoire de la révolution indépendantiste de Colombie. Laissant ce lieu derrière nous, nous passons par les 123 municipalités du Boyaca, parmi lesquelles, entre autres, Tunja, sa capitale, Sora, Nobsa, Corrales et Villa de Leyva. Cette dernière, monument national, avec sa belle architecture, offre à ses visiteurs, la veille de la nuit des bougies, un spectacle de lumières et pyrotechnique digne d’admiration.

À cette époque, dans tout le département, on découvre différentes fêtes et foires qui attirent autant les autochtones que les touristes, avec un accompagnement de musique et de danses traditionnelles. Cette région froide et montagneuse de Colombie est aussi connue pour sa délicieuse gastronomie et ses desserts. Les Espagnols ont introduit ici les fêtes de Noël, les chansons de Noël, le réveillon, la crèche et la fête elle-même. La tradition indigène, désireuse de ne pas être effacée de la mémoire de ses habitants, y a ajouté son apport personnel.

Boyaca est un lieu qu’il vaut la peine de visiter toute l’année, mais qui en décembre acquiert sa principale expression culturelle. Il y a beaucoup de petits lieux qui s’efforcent d’alimenter les traditions anciennes et d’en adopter de nouvelles, à grand renfort de manifestations de créativité, par le biais des lumières, du feu et de la pyrotechnie. La combinaison de couleurs et d’images qui ont une histoire à conter sera le principal élément à goûter à l’époque de Noël, lors de votre séjour en Colombie.

2020-06-12T22:51:26+00:00

Laisser un commentaire